Ce que j'ai à dire sur les "social networks "

Publié le par Isabella-Vegan-♥

red lip

 

 

"Nous avons cru inventer une société de communication,

NOUS AVONS EN FAIT INVENTE UNE SOCIETE DE SOLITUDE ": J.Seguela

 

Fuyant dans l' utilisation compulsive des  social networks _réseaux sociaux _ beaucoup trop de gens libèrent leur frustration dans ces mondes virtuels où tout semble permis et souvent le pire !

 

On s'y fait des  "amis"  :OUAH!  200  nouveaux amis dans la journée !!

On s'y défoule !

On se mobilise pour des causes pour lesquelles il n'y a pas toujours de feedback , par chance il y a de francs succés !

On cultive son égocentrisme dans son  petit monde ( profil ) en le remplissant d'auto_portraits, d'images se voulant flatteuses et par la quantité de ses amis ....

On y reste en contact facile et gratuit avec ses amis, sa famille , c'est  de bonne conscience , rapide et efficace !

On y fait  donc sa BA ! donc salvateur !  merci pour nos endorphirnes !!

On s'imagine important voir puissant ......Cette puissance est elle utilisée à bon .  escient ??

  Car le " piège " est que réellement on peut avoir un pouvoir  de décision , un effet de masse , une action suivie .

 

 Bien que les ""communautés reproduisent dans toutes ses inégalités les SEGMENTATIONS du monde  réel ""!!!

dans _*la démocratie Internet _du sociologue D.CARDON .

 

D'après une dernière lecture, cette addiction aux sociétés virtuelles  provoquerait une instabilité relationnelle et souvent un isolement.

 

Oui, mais peut être que les personnes concernées l'auraient été quand même !

Ne sous estimons pas la complexité humaine ...

Merci Mme Dolto, Mr Freud et autres curateurs de nos inconscients .

 

L'adiction est djà reconnue, puisqu'il y des cures de sevrage ... !!

 

Un monde désocialisant, sans vraiment des  repères, où les gens derrière leur clavier deviennent  à la longue

indifférent à la réalité des choses, des humains, des repères sociaux , des interdits et,  des sentiments !!

 

Tout peut sembler permis dans le virtuel car personne ne se sent impliqué ou coupable ! c'est l'autre moi qui agit ....

 

Pourquoi ne pas privilégier ou retrouver des contacts "simples" , vrais, palpables où les échanges sont réels , des échanges qui habituent à vivre, à parler , à se tenir en société ,  à s'accepter avec ses différences et à évoluer ,avec les différences d'autrui et parmi les codes sociaux.

 

Continuons à priviligier les  rencontres humaines, le temps partagé avec nos vrais amis, les découvertes , les voyages ect... en nous informant , nous cultivant aussi sur le Net.

 

Ce qui  pourrait peut être  apprendre   à les gérer ces fameux problèmes relationnels ...

plutôt que de se murer , de se confiner derrière un écran consulté compulsivement

et derrières 4 murs _voir les OTAKU_

Problèmes qui deviendront vite étouffants, hallucinants ...ne renvoyant que son image et ses problèmes .

L'effet PING PONG  DANS UN MIRROIR GROSSISSANT !!!

 

Comment les évacuer ces problèmes

 si on ne les confrontent pas, si on ne se confronte pas  à la réalité ???  aux autres , à l'autre .....

si on n'apprend pas à la GERER cette fameuse réalité des ces choses et des êtres ???

 

Les réseaux sociaux ne sont  que des pseudo paliatifs à la solitude  ou des pseudo satisfactions narcissiques de popularté fictive car virtuelle. mais n'oublions pas que le Web nous donne la chance d'accéder à d'immenses et excellentes sources d'information , d'actions.

 

Il me semble que très  peu de connectés compulsifs sont réellement  actifs dans la  vie sociale réelle ou plus instruits .

 

Mais ce n'est là qu'une réflexion ...

 

A bon entendeur ...

 

♥♥ "L'absurde naît de cette confrontation entre l'appel humain et le silence déraisonnable du monde."
Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.

Publié dans BLABLA ....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article